Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Conti, \%

ils avoient une petite maifon élégamment meublée , oü 1'oa voyoit desmagots de la Chine , des vernis de Martin , des chaifes longues &C des co'uffins ; c'étoit la qu'ils alloient s'ennuier: ils menacèrent enfin le public de fe marier, pour perpétuer leur nom. La Pojléromanic eft le tic commun des grands; ils aiment leur poftérité, & ne fe foucient point de leurs enfans. La propofition du génie & de la fée fut recue comme une déclaration de guerre.

Le grand confeil de féerie crut 1'affaire affez importante , pour indiquer une affemblée générale. La chofe fut expofée , agitée , difcutée; on paria, on délibéra beaucoup, 6c ce-. pendant on réfolut quelque chofe.

II fut décidé que Podagrambo & Harpagine ne pourroient jamais fe marier , a moins qu'ils ne fe fiffent aimer: eet arrêt fembloit condamner 1'un & 1'autre au célibat; ou s'ils pouvoient devenir aimables, il falloit qu'ils changeaffent de caraclère : & c'étoit tout ce qu'on defiroit.

Ils cherchèrent aufli-töt dans leur colombat quelle maifon ils honoreroient de leur choix ; mais il ne leur fuffifoit pas de trouver un parti, il falloit qu'ils fe fiffent aimer; ils comprirent qu'ils n'y réuffiroient jamais , fans un artifice fmgulier. Quelqu'aveugle que foit, 1'amour

B iv

Sluiten