Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AVERTISSEMENT

DE L'ÉDITEUR.

■LouvuAGEpar lequel nous terminons ce recueil, eft une critique des Conces de Fées. Don Sllvio de Rofalva, héros de ce roman, efl un jeunehomme qui n'ayanc lu que des Contes dé Fées, a fini par croire k I'exiftence de ces êtres chimériques. Son imaginacion s'eft échauffée; il fe cw[z perfécucé par une fée ennemie. Un portrait quele hafard fair rrouver fur fes pas,

e^tceluid'uneprince^leinforcunée,objer>, ainfi que lui, des perfécutions & de Ja haine d'une fée laide, vieille & maligne.

On fenc combien un pareil cadre efl: heureux. L'auteur en a tiré parti. On regrerce feulemenr, qu'ayant pris pour modèle le roman ingéuieux de Michel de.

'TomeXXXFI, A •

Sluiten