is toegevoegd aan je favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

?5o Don S i ! v i o

peur au roi, que le même foir il fit aflèmbler fon confeil d'état, pour délibérer fur le pam qu'on devoit prendre dans une citconftance fi critique. Sa majefté qui étoit habiruée i fe faire lire tous les foirs des contes, connoiffoit le caractère des fées, & n'ignoroit pas que leurs menaces font a craindre.

Après que les plus fameux jürifconfukes du pays furent aftemblés, & que chacun eut propofé fon avis, il fe trouva que trente fix confeillers éroient de trente-fix opinions différenres, & que chacune de ces opinions avoit trente - fix difficultés. On tint plufieurs féances dans lefquelles on difputa avec beaucoup de vivacité. Le jeune prince auroit infailliblement attemt ltgè de viriiité avant qu'on eut pu être d'accord fur ce qu'on devoit faire, fi le bouffon de la cour n'eüt confeillé au roi d'envoyer une ambaffade au grand magicien Caramoulfal , qui demeuroit fur le fommet dümont Atlas , & qu'on y venoit confulter, comme un oracle , de routes les parties du monde. Comme ce bouffon pafloic pour le perfonnage le plus fenfé de la cour, il avoit 1'oreiUe du roi, & fon avis fut recu. Quelques jours après, on fit partir 1'ambalfadeur qui,. pour ménager les fonds du tréfor royal, fit fi peu de diligence, qu'il narriva qu'après fix mois de marche k la demeure de celui qu'il venoit con-