Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Baron de Tott, 149 les infpeéter. Ii arrivé dans une de fes promenades a Kiathana, fans m'en prévenir, Sc demande une répétition de l'exercice que je faifais tous les matins. Nous ne le pouvons fans ordre, répond I'Officier qui commandait; les miens ne fuffifent-ils pas, répliqua le Vifir l Nous les refpeélerons fans doute, répartit 1'Officier, fur tout ce qui ne concernera pas notre difcipline; mais, fur ce point, nous ne connaiffons que notre Adgibektache *. Le Vifir fouriant a cette réponfe, s'en contenta, & c'eft par lui qu'elle m'efl revenue.

Il y avait déja queique tems que le Grand-

1 Adgibektache, Derviche Santon révérédes Turcs &confidéré comme le fondatenr des JénifTaires , quoiqu'il n'en foit que le Légiflateur. 11 vivait fous le regne dAmurat premier ; & lorfque ce Prince , de 1'avis de fes Vifirs,forma de la portion d'efclaves qui lui était échue en partage une nouvelle milice (Yeni-Tchéry), il 1'adrefTa a Adgibektache pour lui donner des régiemens & la bénir. On raconte que, pour fanótifier ce nouveau corps, il adrefTa a Dieu fes prières, après avoiï placé la manche de fa robe blanche fur la tête du chef de cette troupe, que le feutre blanc qui pend encore au bonnet des JénifTaires ne s'eft confervé qu'en mémoire de la manche dAdgibektache.

Sluiten