is toegevoegd aan uw favorieten.

Œuvres.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

c \H )

au barreau. Encore un mot et je suis au bout de Ja-carrièie : Avant le règne de Numa, j'habitais cette ville que j'aimais; Dieu pauvre , un ciscau grossier avait faconné ma figure de bois. Mais toi, Mamurrus, qui travailles ie bron~e avec tant d'art, que Vargile n'avilisse plus tes mains industrieuses. La statue qui me représente avec mes divers attributs est un chef- d'ecuvrc. L'ouvrage est unique, mais il te vaudra plus d'un sufrage.

ELÉGIE III.

Cette lettre parait être de Galla d Postumus sous les noms supposcs d'Aréthuse Cr de Lycotas.

A réthuse ecrit a son cher Lycotas; mais Lycotas, qui est si long-temps absent, est-il bien attaché a son Aréthuse? S'il trouve dans cette lettre des mots effacés, ils 1'ont été par mes larmes ; si les caractères de 1'écriture sont mal formés, il faut 1'imputer a une main faible et défaillante.

Lycotas, tes courses éternelles te portent tantót chez les Bactriens , tantót chez les Seres dont les chevaux sont bardésde fer ; tu combats tour -a- tour les Getes qui marchent sur les 2'aces, les Bretons qui peignent leurs chsrs et