is toegevoegd aan uw favorieten.

Les aventures de Télemaque, fils d'Ulysse.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Livre XVHL kt? Religion, s'en étoient fervis comme d'un beau prétexte pour contenter leur ambition ,& pour fe jouer des hommescrédules.Ces hommesqui avoient abufé de la vertu même, quoiqu'elle foit le plus grand don des Dieux, étoient punis comme les plus fcélérats de tous les hommes. Les enfants qui avoient égorgé leurs peres & meres; les époufes qui avoient trempé leurs mains dans le fang de leurs maris; les traïtres qui avoient livré leur patrie après avoir violé tous les ferments, fouffroient des peines moins cruelles que ces hypocrites. Les trois Juges des Enfers 1'avoient ainfi voulu, & voici leur raiforu C'eft que les hypocrites ne fe contentent pas d'être méchants comme le refte des impies; ils veulent encore paffer pour bons, & font par leut" fauffe vertu que les hommes n'ofent plus fe fier at la véritable. Les Dieux dont ils fe font joués, &c qu'ils ont rendus méprifables aux hommes, prennent plaifir a employer toiite leur puiffance pour. fe venger de leur infulte.

Auprès de ceux-ci, paroiffoient d'autres hommes que le vulgaire ne croit guere coupables, &que lat vengeance divine pourfuit impitoyablement: ce font ies ingrats, les menteurs, les flatteurs qui ontloué le vice ; les critiques malins, qui ont tlché de flétrir la plus pure vertu; enfin, ceux qui ont jugé téméraif ement les chofes fans les connoïtre a fond, & qu£ par-la ont nuit a la réputation des innocents.

Mais parmi toutes les ingratitudes, celle qui étoit punie comme la plus noire , c'eft celle qui fe commet envers les Dieux. Quoi donc, difoit Minos, on

dit Platon , c'eft celui qui fe contente d'être bon fans chercher a le paroïtre ; Ie plus coupable , celui qui cherche fa telicité dans le crime, & fa gloire dans des faux dehors de vertu, Tome IL H