is toegevoegd aan uw favorieten.

Théorie de l'art des jardins.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

. de quelques jardins.

Des deux cótés, de 1'eft ainfi que du nord, partent de ces tapis verds, des allées au cordeau qui menenf aux fcenes moins régulieres, aux promenades , 6c aux bois.

A 1'eft Pceil va errer dans Ie payfage a travers une haute allée, qui plantée de frênes, de faules, d'aunes, de tilleuls, de coudriers 6c d'autres arbres ferrés, s'éleve entre les forèts adjacentes. A droite eft un bocage de jeunes chênes; a gauche un autre bocage de fapins dans lequel fe fuccedent des allées droites 6c des fentiers finueux: tout pres de ces bocages font d'autres forèts qu'une allée d'érables réunit aux forèts du nord, compofées de chênes antiques 8c refpeclables entre-mèlés de hêtres 8c de fousarbriffeaux. Les forèts fituées vers Ie nord font grandes, pleines de liberté 8c de beautés naturelies, égayées par des gazons 8c des points de vue difperfés, 8c traverfées par des fentiers tortueux, dans Iesquels fe trouvent d'agréables fieges de gazon. Entre ces forèts des allées d'érables, de tilleuls 8c de chênes, attenant aux arbres a haute fütaye offrent une verdure variée 8c des promenades charmantes. Les arbres font plantés fur une peloufe naturelle 8c croiifent en pleine liberté. Par-tout on trouve la belle nature abandonnée a elle-même: tout eft vafte, aifé 8c fans apprêt. Un air fauvage répandu fur 1'enfemble du tableau, eft trés - convenable a un féjour qui a la deftination de celui-ci. II exige de Ia grandeur 8c point de décorations recherchées; des maffifs incultes, des forèts fombres 8c folitaires fe réunilfent pour renforcer les impreffions que 1'ame doit recevoir iel

Jagerspriis eft un pare dont la folemnité forme Ie caraétere, 8c qui eft confacré aux émotions fublimes 8c réligieufes, que peuvent caufer par leur préfence, des monuments d'une haute antiquité, 8c ceux des hommes refpeclables de la nation.

On voit ici des maufolées oü les offements des anciens héros du Nord repofent dans des cellules de pierres auffi indomptables au temps, que le

Ff 2 courage