is toegevoegd aan uw favorieten.

Théorie de l'art des jardins.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

348 dppendicc. Defcription

& en dedans de verd; ces tentes, qui font furmontées d'un croiffant doré, préfentent de loin un afpecl animé. On voit d'ici les jeux des flots fur le rivage plat voifin, & l'on jouit d'un afpecl étendu du lac. A gauche une bande de terre verdoyante s'avance dans l'eau; a fon extrêmité font deux arbres qui fe diflinguent d'une maniere admirable & forment en quelque faqon 1'avant-fcêne de Ia grande furface liquide fituée au-dela, & bornée, fous ce point de vue, par une des plus belles forèts, celle de Gottesgabe. Un chemin part de la plantation de fapins placée fur one colline a gauche, & traverfant un vafte champ de bied, mene a la forêt de Hohenhorft que parcourrent des promenades ruftiques.

Retournons d'ici dans Ia plantation occidentale du pare. Elle offre des fentiers étendus, touffus, finueux, qui égayent la douce folitude habitante de ces bocages. On n'a d'autre vue dans ces fentiers que celle de la clarté aimable des prairies voifines, brillant a travers les rameaux: quelques berceaux de houx invitent a fe repofer parmi les jeux des jours & des ombres. L'iflue ramene au large chemin du milieu. Celui-ci fe déploie, peu loin du pont qui conduit au pare, en une grande place ronde, oü l'on expofe 1'orangerie, & qui eft environnée de maronniers d'Inde, de fapins élevés & d'arbres forêtiers voifins. Auprès de cette place & vers 1'oueft, fleurit une colline plantée de plufieurs efpeces de rofe?. De cette hauteur on découvre encore a droite, derrière des prairies & des bocages, le villages de Farrgau appartenant a Salzau, oü l'on diftingue fur-tout 1'école, maifon nouvellement batie, ornée d'une tour, & couverte de tuiles rouges.

Outre les belles fcènes de fon pare, Salzau poflede encore a quelque diftance au nord dela demeure, une promenade agréable qui mene au moulin. Le fentier cótoie le grand canal du moulin, & s'étend fur une pente douce a 1'ombre de hêtres & de chênes touffus, qui forment comme le cadre de l'eau; de cóté s'éleve un champ de grain. La rive oppofée du canal n'eft bordée que d'une feule rangée étroite de chênes penchés fur 1'onde. Le moulin préfente un point de vue flatteur quand on s'en approche: l'eau dans Iaquelle il fe mire eft ce qui le décele. C'eft un joli batiment champètre d'une bonne architeéUire: fa fituation entre des bocages & des

bois