is toegevoegd aan uw favorieten.

Théorie de l'art des jardins.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ï , 4 Septieme SeHion. Jardins dont le caraïïere

& larges qui s'ëtendent devant fa facade, & qui pendant la chaleur ou la pluie offrent une promenade commode. Attenanta ces arcades unegrande&deuxpetitesfallesformentlerez-de-chauffée. Cesfalles, toutes trois claires, gales & munies de grandes portes vitrées, qui laiflent entrer l'air Sda fraïcheur, font baties & meublées très-noblement. Plus d'un chateauappartenant aun Prince n'a point de falie avec des glacés des chaifes, des canapés & des tab'es comme on en voit ici. La grande falie eft confacrée aux repas & * Ia danfe; le dimanche, que plufieurs étrangers de Francfort & du voifinage augmentent la compagnie des buveurs d'eau & des courtifans, on voit quelquefois ici 150 perfonnes a table. Dans la petite falie mitoyenne, la fociété s'affemble pour dejeuner s entretenir, jouer; & dans la derniere petite falie fe trouvent deux billards. Ces trois falies tiennent 1'une a 1'autre par de grandes portes vitrees. Dans le fecond & le troifieme étage, ou manfarde, font des deux cotes de belles & grandes chambres, commodes & toutes tapllTées: un comdor large & bien éclairé paffe dans toute la longueur du batiment entre ces chambres, & forme pour ainfi dire une antichambre fuperbe & commune. Les pavillons fitués a cóté de la maifon des arcades, contiennent auffi de beaux appartements. Devant cette maifon eft une grande place découverte avec des repofoirs; enfuite vient la maifon de la font:une, ou le temple ouvertd'Efcu'ape; en bas jaillit la fource minerale; en haut eft la ftatue du Dieu, entourée de petits groupes d'enfants qui reprefentent les quatre élements, le printemps & Péte.

Autour des édifices s'étendentdetout cóté de grandes allees fervant d'avenues, & qui font en mème temps liées aux autres plantations. Derriere les falies de la maifon des arcades on trouve d'abord une grande allée en berceau, elle eft très-touffue, & va d'une extrêmite du batiment a 1'autre, entournant autour dun gazon; de cóté elle préfente des tables & quelques cabinets. Immédiatement a gauche de 1'édifice, une quadruple rangée de platanes d'occident, beaux & élevés, & qui promettent fur-tout pour 1'avenir une promenade fuperbe, répandent leurs ombrages. A droite & ï 1'extrèmité de la maifon, eft un trés- grand quinconce dehautstilleuls; onyeftamuféparlesdoux afpedtschampetresqu'offrent

une