is toegevoegd aan uw favorieten.

Histoire des Vaudois.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

§2 Septième persècution.

manuel Philibert éioit parvenu , k force d intrigues , a se faire nommer gouverneur des vallées. Ayant eule malheur de tomber prisonnier entre les mains des Vaudois, pendant la guerre précédcnte , il leur voua une hame d autant plus condamnable, qu'on 1'avoit traité avec tous Jes égards possibles pendant sa détentoqn. Mais son orgueil humilié lui faisant ou. bher tout Ie reste, il ne négligea rien pour nuire a ces ïnfortunés autant qu'il dépendoit de lui.

II commencale cours de ses vengeances par faire emprisonner, sans forme de procés, le barbe Gilles des Gilles , par persécuter le barbe Hümbert, et par forcer leur confrère ■Lentule a quitter les vallées pour se retirer dans le pays des grisons. Gilles des GiLLrs fut conduita Turin en février i566. Onne négligea rien pour ie faire entrer dans la commuruon romaine;mais menaceset promesses, tout lut inutile.

L'ordre d''Emmanuel Philibert s'étendant a tous ceux qui, dans ses états, ne voudroïent pasreconnoilre la cour de Rome , on se mit en devoir de persécuter également les Vaudois du -Bas-Piémont, et cesoin lut conbé au fiscal-général Barberi.

Ennemi juré de tout ce qui ne portoit pas le nomde catholique, et violent au possible , il réunit tous ses talens pour exécuterdignement cette commission.

Cani fut ie premier théatre de ses exploits. Cette ville avoit eudefouteancienneté des Vaudois dans son sein, et même en grand nombre» Tant qu'on eut besoind'eiu pour la défense de