Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Discours Preliminaire. xxvti

tcs cn donnerenr. connoiflance a Giiïihumz IV. qui faifoir. fa réiidence a Lteu-jjirdc; £c S. A.

par-

■Commijjicn de Stadhoudert Cap:ji"te <J Amiral-Général de la Provm:e de Hol'.ande, dreffée le 3. wat 1747. ö" remi e cnfuite, par lts E:ats de cetii ■ Provinre, a Gxi.aume IV. PfinU d'Orange :J de XajJ.iu.

„ Les Etars de fiolfanife & de Wel -Frife, Savofr „ faifons , qu'en confij'ération de Ia conjoncture alarman„ te des terrps &: dts rfLires , & pour mieux tircr, „ moycrrarc la Eériéiiction divine, 1'Ecat de ce Fays „ de la utüarion irqué:ar.:e &darfgerejiïV: on il ft- trott„ ve, ainfi qu'en confiiérstiön d?s bons, fidels , impor,, tanr.5 & agréibles fervices, qui out été rendus avec ,, une affeetiou tfrjjülicte, par Je; précédent» Seigneurs „ Princes d'Orangs, dc gïcrïeufe méuiOire, ei Lur qua„ lité de Szaih uiers, Gouverneurs, Capitaines Géué,, raux & Amiraux dadlt Pays. pe~,iz t u-e longue fuite „ d'anr.é-s, a p''.'iïeurs êpoqtlèi rrls- dïfficiles, en pia„ fieurs ocrafior.s & pérüs, a 1'honneur de Dieu, & pour Ie fa!ut & Ie bkn-ctre du n:érr.e Pays; & pour ces raifor.s, Nous alTu'ar.t fermement que Son Alteire, „ Ie Séréniffiae Seigneur Guilija'r.e-Cbaries.Her.ri-Frif*n, Prince d'Orange & de NafTau, Comte de Caizenelleboien , V&rnfen, Dittz &c. &c. &c., a 1'exem„ pfe d?s préeéients Princes d'Orange, fes ancêires, ét ,, p- r:é par 'a irèrr.e afTection, poürra également recdra ,, de bons fer = iccs a r.otre dit Pays, ainfi qu'a 1'avanee. „ ment de la vriJe Religion Chrétienne, relle qu'ellc y

,, eft ucluellement exercée fcus 1'autoriié publique,

n io. .ivonj, avec connoiflance de caufe & rnüre déli-

bé-

Sluiten