is toegevoegd aan uw favorieten.

Verhandelingen, uitgegeeven door Teyler's Tweede genootschap.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 192 )

QUATRIEME CHAPITRE.

'iofl vti'Sïhh'jte 3Ü •nofb'b.uj 73 .itr> tr;L*b*K>.Éi biarbusw /•• ! !.,d - ztenlq ilin03Ïn93ï3vo..:.k'. . rgoirlq 'J3ri.n0 Expêriments fur la Calcination de differents

Fils de Mét al.

■J'ai déja fait mention dans le premier chapitre de la grande longueur des fils de fer de differents diamétres, qu'on 'peut fondre par le moyen de cette machine et de fa batterie, pour dêmontrer par ld la grande force, qua la décharge de cette batterie. Jajouterai feulement encore ici, que nous avons fondu par le moyen de cette batterie fix pouces de ce fil de fer de & pouce de diamétre, qu'on vend ici fous le rfi. 1. Le plus èpais fil, qu'on a fondu jusqu'aprefent, autant que cela m'est connu, étant le n°. 5, qui a ^ pouce de diamétre.

Les phénomenes, qu'on 'voit en fondant des fils d"archal par le moyen de cette batterie, furpasfent de beaucoup ceux des fufions, qu'on a faits avec d'autres batteries. Quand on prend les fils plus courts, qu'on peut

.... . <■ .U'JtlQQ] --> (£B l3^jÜÜV