is toegevoegd aan uw favorieten.

Relation de l'enlevement du navire le Bounty.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

[''57 J

nous venions d'éprouver, il regardoit comme le plus beau moment de fa vie, celui qui nou» avoit conduits auprès de lui; que puifque fa maladie le privoit de la fatisfaófcion de nous recevoir & fecourit lui-mème, il alloit donner des ordres pour qu'on me proeura touc ce que je pourrois deiïrer. On me loua une maifon, & notre nourriture a tous fut préparée chez le Gouverneur lui-même, en attendant que Ion put faire un arrangement plus commode. Quant a mon monde s M. Van Efte me dit qu'ils pourroient avoir des logemeris a 1'höpital , ou k bord du vaifleau du Capitaine Spikerman , mouillé dans la rade : il me tcffioigna beaucoup d'inquie'tude du peu de moyens de Coupang, me dit que la maifon qu'il me procuroit étoit la feule vacanre de toute la ville , & que le peu de families qui y habiroient étoient tellement a 1'étroit, qu'il leur étoit impoflible de loger aucun érranger.

Après cette converfation, on me fervit un fuperbe repas, que M. Van Efte me pria de recevoir , en excufant le peu de reflburces &c 1'ufage du pays, peu capable de me fatisfaire : & par cette tournure honnête, ilfembloit cher-