is toegevoegd aan uw favorieten.

Révolutions des Provinces-Unies sous l'étendard des divers stadhouders

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

76 TabzZAV HlSTORiqvn

*C^7^Wt C°mmerce une co«»^ce Uont les divifïons inteftines 1'avoient privé jufqu alors; leurs premiers foins tomberenr fur leur cornpagnie des Indes orientales. Les Portugais setoient expofes les premiers a chercher, fur des mers= «connues, une route qui les conduisit aux indes orientales. Ils y arriverent enfin par progremon de tems, Sc porterent fi loin leurs découvertes Sc leurs conquêtes , qu'ils fe virent maitres de 4000 lieues de terrein Je W des cotes , depuis Je cap de Bonne-Efpérance en Afnque, jufquau cap de Liampo ou Ning-Po a

t a ,'AnS ^°mpter les cótes de Ja mer Rouge JC du golfePerfique, qui font encore une étendue ü environ douze cents lieues.

Portugais attaqués par lts Hollandois.

( Dans eet intervalle, les Hollandois travailloient a saffranchir du joug des Efpagnols , Sc ne furent reconnuspar les rois d'Efpagne, pour un étatJibre, qua Ja paix de Munfter, l'an 1648. Ce fut un grand malheur pour Je Portugal d'avoir été réduit en province d'Efpagne fous Philippe II, l'an 1580, öC detre demeuré dans eet etat jufqu'en 1640, que Ja familie de Bragance remonta fur le tröne de Portugal. Les Hollandois, voyant que 1'Efpagne « le Portugal leur avoient fermé leurs ports, allerent attaquer les Portugais dans les Indes quils traiterent par-tout comme fujets du roi ö feipagne, Sc Jeur enleverent leur commerce avec leurs plus beauxpoftes. Par ces conquêtes, la compagnie générale des Indes orientales, fondée Je