is toegevoegd aan uw favorieten.

Révolutions des Provinces-Unies sous l'étendard des divers stadhouders

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

22.8 TABLEAU GRADUEt

dans 1'eau , il rend une huile qui furnage 8c qui fe) brüle : fi on Ia laifle congeler, elle acquiert de la blancheur 8c de la conliftance. L'on en fait aufli des bougies, mais dont 1'ufage eft réfervé au roi de Ceylan.

II n'y a de précieux dans le cannellier que Ia feconde écorce. C'eft au printems , lorfque la feve eft plus abondante, qu'on 1'enleve 8c qu'on la fépare de 1'écorce extérieure, qui eft grife 8c raboteufe : on la coupe en lamss, enfuite on 1'expofe au foleil, 8c en féchant elle fe roule. Quand les cannelliers font vieux, ils ne donnent qu'une cannelle grofliere : il faut que 1'arbre n'ait que trois ou quatre ans pour qu'elle foit de bonne qualité. Quand le tronc eft une fois dépouillé , il ne prend plus de nourriture ; mais la racine ne périt point, elle poufle toujours des rejetons ; d'ailleurs le fruit des cannelliers contient une femence qui fert a les reproduire.

Les Hollandois ont des pofleflions oü le cannellier ne croit point du tout: on n'en trouve que dans le territoire de Négombo , de Colombo 8c de pointe de Gale. Les forêts du prince rempliffent le vuide qui fe trouve quelquefois dans les magalins: on en trouve abondamment dans les montagnes occupées par les Bédas 3 mais ni les Européens, ni les Chingalais n'y font admis. II faudroit déclarer la guerre aux Bédas pour fe partager leurs richeffes.

II eft a remarquer que les Chingalais, de même que les Indiens du continent , font diftribués par caftes qui ne s'allient jamais ies uns aux autres, 8C qui exercent toujours Ia même profeflïon. L'art da)

4i