is toegevoegd aan uw favorieten.

Kabinet van mode en smaak

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

< 223 >

De hand der Mode, immer onledig, heeft eene muts a la Paijfanne voordgebragt, van wit gaas, geborduurd met nakara-lind; met eene zwarte cocarde van vooren. De halsdoek is hoog gepoft van wit geftreept gaas; aan de rand met ronde plooien, faamgehaald door een donker groen lind.

De Robe, ook daar bij gedraagen, is van hoog groen fatijn, zoo ook de rok; de bandelier is wit en nakara geftreept, loopende deze ftreepen overdwars. Zie pl. 7.

De mouwen der Robe eindigen met een klein opflagienalaHoufarde, met drieknoopjens toegeknoopt. Ziepl. 7.

De

Comme c'eft le prix qui décide le plus ou le moins de la beauté & de la richesfe; les dames qui défirent furpasfer les prix cideiïus, font fervies en conl'équence.

Madame Teillard, prie les Dames qui ont la cemplaifance d'envoyer leur mefure avec un fil , de marquerja groffeur du haut & du bas de la taille & la lougueur fur le cöté, de desfous le bras jufqu'a la hanche, la longueur & Ia grosfeur du bras lui fuffifent, en défignant la hauteur de la pcrfonne.

Les Dames qui defireront quelques articies di-desfus, voudront bien indiquer a Madame Teillard, les perlönnes, a Paris, qui doiventen faire le paiemtnt; celles qui n'auroient pas de connoisfance dans cette Capitale , voudront bien faire pafler le prix des objets qu'elles defireront par la Poste ou autres voies en même tems que leurs demandes, afin que Ieurcommisfion ne fouffre aucunretard,&toutes efpéces d'er.vois font expédiés en vingt-quatre heures, a compier du jour que 1'on a recu 1'avis.

Quant aux frais de caisl'e & emballage, cela dépcnd de !a quantité d'obiers que 1'on coinmet: pour en donner une idéé K peu prés, une caiffe qui peut contcrJr deus robes, y comprif J'etr.ballage, 3 üvres.