Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Philosophiques. 231 lofophe borne a. ces petits points la facuké d'engendrer par eux - mêmes. « Les pierres chez lui engendrent les « pierres, comme les animaux engen33 drent leurs femblables, comme les 33 montagnes engendrent les monta33 gnes, comme 1'air engendre 1'air , 33 comme 1'eau engendre 1'eau, comme 33 1'Océan engendre tous les jours un « nouyel Océan par des femences, des 33 graines ou des ceufs ( Voy. Liv. 2 , 33 chap. ip ) ct.

Vous me demandez peut-être comment font faits ces ceufs de 1'Océan , de 1'air & des montagnes. Je ne vous dirai rien de ces derniers; mais le grand Piobinet vous apprendra que lesmultiplications de Vair font auffi régulieres que celles des efpeces animales (lbid.). 'II vous apprendra même a diftinguer les infiants oü pondent l'air & 1'eau. «< Les vents irréguliers , vous dira-t il, 33 peuvent être pris pour des fuperfceta33 tions de l'air 33. Ainfi vous n'aurez qu'a obferver ces jours pu le vent foufle tantöt au Nord & tantót au Midi, a 1'Orient ou a 1'Occident, ces momens enfin oir le barometre eft au variable. C'eft alors fur-tout que 1'air fait

Sluiten