is toegevoegd aan uw favorieten.

Considérations sur les œuvres de Dieu [...] pour tous les jours de l'année.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

92 CONSIDÉRATIONS

que vers minuit qu'on appercoit une lueuf qui refiemble a celle de 1'aube de jour. Quel. querois aulli on obferve des fiilons , des jets de lumiere, des nuées blanches & lumineufes qui font dans un mouvement continuel. Mais lorique l'aurore boreale doit fe montrer dans toute ja perredion, on voit prefque toujours, dans un temscalme & ferein, vers le feptentnon, un elpace obfcur, une nuée noire & epaiiie , dont le bord fupérieur eft entouré d une bande blanche & lumineufe, d'oü partent bientót des rayons, des jets brillans, des colonnes tres - refplendilfantes , qui en s'élevant de moment en moment, prennent des couleurs jaunes & rouges , fe rapprochent enluite, le joignent & forment des nuées lumineutes & denles , & fe terminent enfin par des couronnes blanches, bleues, couleur de ieu ou du plus beau pourpre, d'oü partent continuellement des jets de lumiere: c'eft alors que le phenomene eft dans toute fa pompe & dans toute fa fplendeur.

Quelle n'eft pas la magnificence de Dieu 1 La nuit mème annonce fa majefté. Et comment pourrois-je me plaindre de ce que dans cette lailon les nuits deviennent de plus en plus longues, puifqu'elles m'oifrent des fpectacies li maguifiques & qui peuvent intérelfer mon elpnt & mes fens ? Les phénomenes dont nous venons de parler , rendent les longues nuits des peuples feptentrionaux non-feulement fupportables, mais même bri'lantes & agreables. Les nötres qui font bien plus courtes, pourroient cependant nous procurer des plaihrs tres-diverfifiés, fi nous voulions être attentifs a de tels phénomenes. Je veux donc m'accoutumer a élever non - feulement mes

rtgkrd&/ ),i&,is attfifil ?non. c.oeur v<?rS ce. Ciel yuisfer* iM^jourlSL lemcurc iLe-jnori' ïbn*.intil -