Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

TRAGEDIE. 5 PYRRHUS.

Nul homme ne fe montre en ce lieu retiré. Tout ce que j'appercois , c'eft un lit de leuillage, Un vale d'un bois vil & d'un grosfier ouvrage,,,

ULYSSE,

Ce font-la fes tréfors,

PYRRHUS.

Des rameaux dépouillés ... Que dis-je!des iambeaux que le fang a fouillés. An! Dieux!

ULYSSE.

C'eft fa retraite: anosyeux toutl'attefte. Sans doute il n'eft pas loin ; fa blesfure funefte Laisfe bien peu de force a fes pas douloureux. Pourrait-il s'écarter? Hélas! le malheureux Eft allé fur ces bords chercher fa nourriture , Quelque plante, remède aux tourmens qu'il endure,

( Aux Soldats.)

Vous, d'un ceil attentif, obfervez tout, Soldats; Que fon retour ici ne nous furprenne pas^ De tous lesGrecs.objets du courroux qui Tamme, C'eft Ulysfe fur-tout qu'i 1 voudrait pourvictime.

(Les deux Soldats s'éloignent.)

A 3 PYR*

Sluiten