Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dets thermomètres. 13

pour Ie Thermomètre dont la liqueur fe dilate davantage, & plus petite pour 1'autre. S'iln'y avoit aucune autre différence entre des Thermomètres de Mercure & des Thermomètres d'Efprit de Vin , la grandesr de 1'échelle comprife entre le point de Congélation & celui d'Eau bouillante feroit, pour un Thermomètre a Mercure, a la même grandeur pour un Thermomètre a Efprit de Vin, comme TiJ5 a T||^ ou comme 14 a 87: paree que les dilatations de ces deux Fluides font dans cette proportion (10). Voila tout ce qui en refulteroit, & cela n'eft d'aucune importance.

§ 14. Mais il en eft tout autrement du fecond Phénomène , de la différence qu'il peut y avoir entre les Loix que fuivent les dilatations de diffèrens Fluides. Cet article efl de la plus grande importance: & quoique Mrs. Reaumur (ii) & du Crest (12) euflent déja fait mention de cette différence, il eft certain que ce fujet n'avoitpas

(10) Selon les Expériences de Mr. Nollet , Lefovs de fhyf. Lec. XIV. Exp. 3. Tom. 4' P- 399- m. de l'Jsle établit Ti|5 pour le Mercure. On peut confulter ci-après le 5 53 ; ainfi que le J. 239, pour la dilatation de 1' Alcohol,

(11) Mém. del'Acad. 1739. p. 462. M. de Reaumur y Kinarque qu'un Thermomètre de Mercure & un Thermomètre d'Efprit de Vin , conftruits 1'un & 1'autre felon fes principes, ne s'accorderont cependant pas: paree que ces Fluides ne fe dilatent pas fuivant la même Loi : ce que ce Phyficien avoit déja obfervé précédemment pour des Efprits de Vin de différente qualité (Mém. del'Acad. 1730. p. 456-492 ) II dit auffi avoir fait fur la comparaifon de Ja dilatation du Mercure, & de celle d'Efprit de Vin un grand nombre d'Expériences, qu'il n'avoit pas encore eu le temps d,e publier. Je ne fache pas qu'elfes aient été publiées depuis ce tems.

(n) ASa Hilvetica. Yol. III. p. 60,

Sluiten