Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

introduction. &ï

i la portée de tout le monde, puifqu'elle exige une délicateffe de taft & une profondeur de connoiffances qui ne font point le partage du peuple, ni même du vulgaire des Médecins. D'ailleurs le Médecin modefte , inftruit fans être découragé par. le peudefuccès de ces grands hommes, conviendra de 1'impoffibilité phyfique & morale d'étendre les bornes de 1'art plus loin que ne s'étendent les bornes du génie & de la railbn. L'empyrique, armé d'un front d'airain , animé par les fuccès éphémeres de fes devanciers, fans rougir de faire un traric honteux & fordide de la fanté & de la vie de fes femblables, mourra en vendant la fanté concentrée dans quelques paquets de poudre ou dans quelques pintes d'eau. Mais le Dofteur a la pommade va former une nouvelle claffe d'éleves choifis; il va rendre le plus fimple, le plus ignare , le plus idiotdes payfans, Médecin, Chirurgien, Apothicaire , fans qu'il fache un mot de latin Ca). Nous allons voir Hippocrate au ,

(.) Voyez pages J & 6 de la Préface de l'Auteuf..

Sluiten