Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

[ 29 ]

CHAMB....N de C.P.LL.N.

„ Mais Narcijfe Seigneur ne vous trahit-il point ?

Britannkus Aft. V. Sc. i.

Une Eftampe pour placer devant Britannkus:

Cette Eftarope fera toujours recherchée par les amateurs pour Ia vérité qui y règne. Britannkus & Narcijfe s'entretiennent enfemble, tandis que le refte de la Cour de ce Prince eft a une diftance peu éloignée, la faufieté& la noirceurfe lifent fur la Phifionomie embarraflee de Narcijfe & remplaTent d'indignation le Spedtateur inftruit , qui fe rappelle les obligations que ce monftre avoit au Prince qu'il trahit fi lachement; toute la Cour regarde Narcijfe avec des yeux, oü fe peignent le mépris pour lui & 1'étonnement de la faveur que Britannkus paroit encore lui témoigner; cedernier ala bonté & la vertu fur ie front & ces deuxqualités y font tellement exprimées qu'on voit qu'elles feules 1'empêchent de foupconner la trahifon de Narcijfe, ne pouvant imaginer chez d'autres des crimes & des horreurs dont il n'a point d'idée & dont un cceur généreux ne croit pas 1'humanité capable.

Nous fouhaitons fans ófer cependant 1'affirmer, que 1'ame du peintre ne reflemble point a fes Pinceanx, qui peignent indifféremment & avec la même vérité les vertus que les vices, mais Ia préfomtion eft contre lui, vü qu'il eft prefque impoffible de peindre des paffions avec autant de feu fans les fentir, & d'ailleurs Narcijfe refTemble au peintre a ne pas s'y méprendre,

d III

LE

Sluiten