Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(m )

Ion, -a deiïein de s'y repofer; il fut furpris de n'y trouver qu'une vieille négreffe, qui avoit été arrêtée par fes infirmités. — Oü efi: mon frere, lui demanda ce Sauvage? — Hélas! dit la femme noire, il a perdu fon petit Dérick , & tout le voifinage eft employé a le chercher dans les bois : il étoit ■pour lors trois heures après-midi. — Sonnes la trompe, taches de faire revenir ton maitre , je trouverai fon petit enfant. — Auflitót que lepere fut revenu, le Sauvage lui demanda les fouliers & les bas que Ie petit Dérick avoit portés le plus récem«ïent : — il commanda a fon chien de les •fentir. — Prenant enfuite la maifon pour un jcentre, il décrivit un cercle d'un quart de .mille de femi-diametre , ordonnant a fon chien de fentir la terre par-tout oü il le conduifoit; le cercle n'étoit pas encore complet , lorfque ce fagacieux animal commen■ca a aboyer. — Cet heureux fon porta fur le champ dans le cceur des parents défolés , .quelques foibles rayons d'efpérances. — Le chien fuivit la pifte, & aboya encore ; — nous le pourfuivimes avec toutes nos forces , & -bientót nous le perdimes de vue dans 1'épaiffeur des bois. —? Une demi-heure après, nous le vlmes revenir. -< La contenance de ce chien étoit vifiblement changeej Pair de joie y étoit peint; j'étois für K ij

Sluiten