Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2.14 Introduction. afin de la mettre en état de foutenir le choc de la cavalerie , ils donnerent aux foldats pour armes défenfives, des cuiraffes & des cafques; & pour armes offenfives , de longues lances , des hallebardes & de pefantes épées. Ils formoient des bataillons confidérables , difpofés en colonnes profondes & ferrées, qui préfentoient de tout cöté a Pennemi un front redoutable (o). Les hommes d'armes ne pouvoient rompre la folidité de cette infanterie; elle repouffa les Autrichiens dans toutes les tentatives qu'ils fïrent pour fubjuguer la Suiffe, & battit la gendarmerie Bourguignonne, qui, pour Ie nombre & la valeur, ne le cédoit guere a celle de France; & lorfque ces troupes furent employées pour la première fois dans les guerres d'Italie , elles écraferent tout ce qui entreprit de leur réfifter. Des preuves fi répétées & fi éclatantes de la force de 1'infanterie , lui rendirent

(d) Machiavel, Dell' Arte diguerra, Ut. U . cap. 2.

Sluiten