Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 6 )

le compte de eet homme fameux. Vous trouvez abfurde que des hommes qui n 'ont ni vu, ni voulu voir, s'obftinent a nier ce que d'autres ont vu, & ce qu'ils peuvent euxmemes voir tous les jours. M. Mefmer annoncant une découverte qui peut mfluer de la maniere laplus univerfelle furies progres des connoilTances humaines; offrant de conftater cette découverte par des expénences publiques; demandant a former des Eleves capables de la manier & de la répandre : M. Mefmer ayant une réputation a conlerver & fe placant volontairement dans la fituation laplus propre a la perdre, s\\ ne la mérite pas , vous patoït être en droit d exiger au moins qu'on ne le juge pas fans 1 entendre; & & vous femble que ce n'étoit pas par de. triftes farcafmes, ou de ridicules imputatiöns, qu'il convenoitde lui répondre (l t.

Si je vous ai bien lu, Monfieur , voici, fe crois, a quoi peuvent fe réduire tous les doutes que vous me propofez.

Ou M. Mefmer eft un impofteur , & »taut le punir; ou il eft un enthoufiafte , & B faut

(I) Voyez la brochure ,ui a pour iitre , Ifwto ie M. Mefmer , Ouviage que reut Paris a cru plaifant.

Sluiten