is toegevoegd aan uw favorieten.

Tableau analytique et raisonné de la doctrine céleste de l'église de la nouvelle Jerusalem [...] ou Précis des oeuvres théologiques d'Emanuel de Swedenborg.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

234 Tableau Analytique

Epoque jufqu'au temps du dernier Jugement, ou jusqu'a la fin de 1'Eglife tous ceux la ont été tolérés, lesquels ont méné une vie morale quant a 1'exterieur & qui ont même été en unepiété & fainteté extérieure, bien qu'ils n'en avoient pas la moindre teinture è 1'intérieur, mais qui ont pu loumettre leurs intérieurs aux liens des loix fociales Sc morales. II divifé enfuite cet Article en trois paragraphes ; il fait voir dans le premier de qui étoit formé le premier ciel; II. Quelle en étoit la qualité; cc au III enfin, comment il a paffé.

207 Le premier Paragraphe nous fait voir que Ie premier ciel, dont il eft dit qu'il avoit paffé. étoit formé de tous ceux fur qui le dernier Jugement fe fit, par ce que ce dernier Jugement ne fe fit ni fur ceux qui étoient déja en enfer ni fur' ceux qui étoient au ciel pro'prementdit, mais fur ceux qui habitoient pour lors le monde des Efprits. II ne fe pafla pas non plus fur aucun homme vivant alors au monde naturel, mais fimplemen: fur ceux qui s'étoient formés a eux mêmes une forte de ciel, qui pour la pluspart demeuroient au monde fpirituel fur des Montagnes cc des Rochers. La Raifon pour laquelle de telles focietés Sc de tels cieux ont été tolerés , eft diverfe; la première c'eft que par leur fainteté éc piété extérieures, par leur apparentefincerité, franchife, & droiture,ils étoient étroitement conjoints avec les bons Efprits fimples qui habitoient le demier ciel cc avec ceux qui étoient encore alors au monde fpirituel, & n'avoien't pas encore été introduits au ciel. Et fi la féparation de tous ces Efprits d'une bonté Sc fincérité extérieure & de pure apparence d'avec ceux d'une bonté Sc fincérité réelle, pais fimples d'efprit,s'étoit faite avant le temps prefcrit par le Seigneur, pour lors Ie ciel feroit demeuré ouvert cn fes dernieres limites Sc cependant ce font ces dernieres limites du ciel fur lesquelles ce ciel fuperieur fe repo e comme fur fa bafe. Et de grace, que deviendroit une maifon etai'ée fur pilotis, fi 1'on brifoit tout è. coup ces Pilotis avant de lui avoir fubftitué une rneilleure bafe ? Ici vient 1'application de cette Parabole du Seigneur déja citée N. 203. cc qu'on trouve Matt. XIII. 27. a 30. cc 37. a 42.

208.