is toegevoegd aan uw favorieten.

Sermons sur divers textes de l'Ecriture Sainte.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Matth.VJI. 24-27.

86 SERMON IV.

vent de la peine a difcerner les véritables enfans de Dieu. Confondus a bien des éuards dans la foule, leur foi ne brille pas dans tout fon éclat , & les faulfes lueurs d'une foi apparente ofFufquent jufques & un certain point fa lumiere. On ne reconnoït la diftvrence entre la maifon fondêe fur le roe feP la maifon hdtie fur le Jable , que lorlque la première foutient, fins être remerfée, le chóc de la pluier des vents & des torrens. Ce n'eft que dans les grandes occafions, lorfqu'il s'agit d'obtïr a .Dieu , en lui fefant le facrifice de les defirs, & de fa propre volonté , pour exécuter fes ordres 3 que la différence paroït d'une facon fénfible. Dans ceux 5 qui n'ont que Tapparence de la piété, la Foi demeure ftérile, elle ne produit aucun fruit, ou elle n'en produit que de mauvais. Mais dans les vrais fideles elle eft active ; les furprenans & merveilleux ef* fets, dont elite eft le principe, ne permettent pas de la méconnoïtre. En fefant hommage a la grandeur de Dieu elle fe foumet a fes volontcs, & obéït coura-

feufement aux ordres les plus févéres. aut-il M. F. d'autres preuves de cette vérité que celle, que nous fournit 1'Hiftoire, que nous méditons ? Abraham nous offre en la perfonne un bel exemple du pouvoir, que la Foi a fur les ames de ceux, qui en fuivent les direóiion's. Sa foi le porte aux