is toegevoegd aan je favorieten.

Sermons sur divers textes de l'Ecriture Sainte.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Ezech. XXXIII. 32-

76 SERMON IV. Comparmim

mais ne fe propofant qu'une fatisfaction frivole, il étoit de la fagelfe du Sauveur de ne pas proltituer fes inftructions & fes miracles.

Mes Freres, les hommes de tous les fiecles fe reflèrablent pour le fond, les mêmes paffions les animent; fi les objets varient, les paffions ne varient point. Quoi de plus ordinaire dans la fociété que Vefprit de vaine curiofité a 1'égard de Ia Religion ? Que de gens, qui n'ont d'autre but dans 1 etude , qu'ils en font, que de contenter un avide defir de favoir tout, de connoitre hiftoriquement les dogmes de la Révélation, & qui s'en occupent de la même facon, que des fciences les plus indifférentes*! On eft curieux de favoir ce que les hommes ont penfé, & d'être inftruit des raifons, fur lefquelles chacun appuie fes opinions. Du refte on ne s'intérelTe gueres a la décifion des queftions les plus importantes, & qui ont la relation la plus intime avec le bonheur de 1'homme. Fatale difpofition, qui a produit de triftes elfets dans 1'Egiife Chretienne, & qui fait encore tous les jours un tort extréme a la Religion. Rien de plus commun parmi nous que des gens du caractere des Juifs du tems du Prophete Ezechiel: Fils de lhomme, lui difoit Dieu; ils viennent vers toi comme en foule, £? mon peuple s'affied ileyant toi, ilsécoutent tesparoles... fi?voici tu leur es comme une helle voix, qui rèfónm