is toegevoegd aan je favorieten.

Sermons sur divers textes de l'Ecriture Sainte.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'^4>Sérm.VI. Sur VEtat préf. des Juïfsll. si

dit rEternel (a). Voila qui regarde les -. Juifs, a qui Dieu le prqmet aufli par la t Louche de Jérémie au chap. 4.6. de fes ré- ■ vélatioris. ' Toi donc, Jacob, mon Serum teur, ye crains point, car je fuis avec toi,!, Cj* même je confumerai entierement toutes les * Nations parmi lefquelles je faurai cbaffèA mais je ne te confumerai point entier-ement, je }e chdtierai par mefure (b).

Voila une dispenfation trés différente a fégard des Ifraëlites & des Juifs; mais quelle peut être - la raifon de cette différence ? la voifi, Mes Frères, c'eft que la réligion n'étoit point intéreffée dans la confervation des Israêlites, comme elle Pétoit dans celle des Juifs proprement dits. Le plan que Dieu avoit manifefté par fes oracles, dans la vüe de rendre Ie Melfie aiféa reconnoitre, ceplan exigeoit nécelfairement la fubfiftance de la tribu de Juda, paree que c'étoit en elle que Dieu #voit determiné & fixé cette grande promefïe. Par cette raifon il falloit que la tribu de Juda demeurat en poffefllon de

la

00 Amos IX Vs. 7-9. (*) Jer. XLVI: Vs. zo.