Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Saweur d la juftice divine. 235

& qui, quoique fi fouvent réitérées, & par cela même qu'il falloit les réitérer, ne pouvoient jamais êter les péchés. Et cette oblation fi excellente, ce facrifice fi précieux, Jesus-Christ Va offert pour nous, c'eft-a-dire, comme nous 1'avons montre, d notre place. Ainfi, comme je 1'ai remarqué ci-deffus, pour établir que Jesus-Christ par fes fouffrances & par fa mort, a fatisfait pour nos péchés a la juftice divine, il fuffit déja de cette feule propofition de mon texte, que Christ s'efl donné foi-même pour nous en oblation fi? facrifice a Dieu, en odeur de bonne fenteur: puifque c'eft le fens qu'elle offre naturellement a 1'efprit; &- que tant d'autres paffages, loin de nous autorifer a 1'expliquer autrement, nous obligent au contraire a lui donner cette fignification.

II. Et par combien d'argumens, fi le temps le pcrmettoit, ne pourrions nous pas fortifier, foit directement, foit pnr voie de conféquence , 1'explication que nous donnons a ces paroles?' Combien de paffages de nos Saint es Ecritures, ne

pour-

Sluiten