is toegevoegd aan uw favorieten.

Théatre du monde, où, par des exemples tirés des auteurs anciens & modernes, les vertus & les vices sont mis en opposition.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

io8 Thêdtre

concitoyens, & irriter le peuple contre fes rivaux. Les divertiffements qu'il procura aux Athéniens, acheverent de le mettre en faveur. On lui confia le Gouvernement de la République. Athenes étoit alors dans toute fa fplendeur, & la place, qu'occupoit Périclès , le rendoit un des hommes les plus importants du monde entier.

On peut juger de fon pouvoir, par la hardieffe qu'il eut d'enlever le tréfor public de la Grece, qui étoit en dépot a Delos, de le faire tranfporter a Athenes 9 & d'en difpofer comme des deniers de la République. Ceux qui n'établifToient leurs jugements que fur les apparences , croyoient que Périclès étoit 1'homme le plus heureux de fon temps ; mais la félicité, qu'il goütoit au milieu du peuple, s'évanouiffoit lorfqu'il rentroit dans fa familie. II y trouvoit Xantippus , fon fils aïné , qui n'avoit pas 1'ame affez élevée pour connoitre le prix de la gloire & des honneurs; il ne defiroit & ne recherchoit que ces plaifirs qui aviliffent 1'homme; &c, ce.qui eft ordinaire a ceux qui s'y livrent, il étoit, fans celfe, tourmenté par les befoins les plus preffants, N'étant pas imprudent a demi, il époufa une fille fans dot; mais elle étoit jeune