Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Z}6 I N T R O D U C I I O X, première idee de faifir les biens mcbiliers pour le recouvre'ment d'une dette, futprife dans le droit canon. Etablijf. lïv. 2 , chap. zi & 40. II en eft de même de la ceffion des biens par un débiteur infolvable. lbid. C'eft fur le même principe qu'il établit un nouveau réglement au fujet des ef> fets des perfonnes mortes fans tefter. lbid, l. 1 , c. 89. Tous ces utiles réglements & beaucoup d'autres, les canoniftes eux-mêmes les avoient empruntés du droit Romain. On pourrort citer bien d'autres exemples qui montreroient 1'avantage de la jurif* prudence canonique fur celle des tri ■ bunaux laïques; auffi regardoit-on comme un grand privilege de reffortir a Ja jurifdiélion eccléfiaftique. Parmi Ie grand nombre d'immunités qui fervirent d'appas pour engager le peuple dans les dangereufes guerres de la terre-fainte , 1'un des plus efficaces fut de déclarer que ceux qui prendroient la croix ne feroient foumis qu'aux tribunaux eccléfiaftiques, Voyi{ la note XIII. Du CANGE, voc, crucis privilegia.

Sluiten