Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Charles-Quint. 33 quelques autres places affez confidérables fur la cóte de Barbarie, furent réunis a la Couronne de Caftille par le Cardinal Ximenès, qui, avec un courage très-extraordinaire dans un religieux , commanda enpe-rfonne une armee contre les Maures de cette partie de FAfrique, & qui, par une magnificence plus extraordinaire encore, fit a fes propres fraix toutes les dépenfes de cette expédition (a). D'unautre cöté , Ferdinand, fur des prétextes auffi frivoles qu'injuftes,&par de laches perfidies,chaffoit du tröne de Navarre Jean d'Albret qui en étoit légitime Souverain: en s'emparant de ce Royaume, il étendit les limitesde la monarchie Efpagnole, depuis les Pyrénées jufqu'aux frontieres du Portugal(£).

Ledefir d'agran.lir les Etats de 1'Archiduc n'étoit cependant pas le motif qui animoit Ferdinand ni dans fes entreprifes, ni dans fes démarches; il étoit plus porté a voir dans ce jeune Prince un rival qui lui öteroit en-

(<j) M'ariana, lib. 29 , cap. tSL (i) Mar. lib.. 33 , cap-, vt, rz-, 19, 2-4, B Y

1507.

Conquête d'Oran.

1509.

Acquifïtion du Royaume de Navarre»

Ferdinand; eft jaloux de fon peti* filSbCliailes-

Sluiten