is toegevoegd aan uw favorieten.

L'histoire du regne de l'empereur Charles-Quint.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(aj iVianana , continuat. lib. J, cap. j.

78 L'HlSTOIRE

' il confacroit plufieurs heures a des exercices de piété, difoit exa&ement la meffe, & donnoit quelque temps k 1'étude : malgré ces occupations, il affifloit réguliérement au confeil, recevoit & liibit tous les papiers qui ïni étoient préfentés, il diftoit des lettres & des inrtruftions, & il préiidoit k Pexpédition de toutes les affaires , foit civiles, eccléfiaftiques ou anilitaires. Tous les infiants de fa journée étoient remplis par quelque occupation férieufe : Ie feul amufement qu'il fe permettoit pour fe délalfer du trarail, c'étoit de difputer avec des moines & des théologiens, fur quelque queftion épineufe de théologie fcholaftique. Son corps épuifé par ce genre de vie, affoibli par la vieilleffe , étoit affailli chaque jour de quelque nouvelle infirmité. C'étoit dans eet état qu'il voyageoit pour aller recevoir fon Souverain : il fut atteint k Bos Equillos d'un mal violent, accompagné de fymptömes extraordinaires. Ceux qui le fuivoient dans ce voyage , prétendirent y reconnoitre 1'effet du poifon (<t); mais ils ne fa-