Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Charles-Quint. 5J

fi eélebre par fa tendrefle pour fonfils, elle montra toute la prévoyance , & déploya toute l'aftivité d'un grand politique. Elle recueillit les débris de 1'armée d'Italie, paya la rangon des> prifonniers & les arrérages de leur foldê , & les mit en état de rentrer en campagne. Elle leva de nouvelles troupes , pourvut a la füreté des frontieres, & fut fe procurer des fommes fuffifantes pour ces dépenfes extraordinaires. Elles srappliqua fiir-tout a calmer le reffentiment & a gagner 1'amitié du Roi d'Angleterre ; Sc ce fut de ce cöté que le premier rayon* d'efpérance vint ranimer le courage des Francois..

Henri, en formant fucceffivement des alliances avec. Charles ou avec Francois r avoit rarement fuivi un plan de politique régulier & concerté : il fe laifibit ordinairement entrainer du cöté oii le poufloit 1'impulfion des paflions du moment: cependant il arriva des événements qui réveillerent fon attention fur eet équi» libre de pouvoir qu'il étoit néceffaire de maintenir entre les deux Puiffances belligérantes ; & il avoit toujours B v

■HMMM

15.ÏS.

Sluiten