Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C vr )

ou indire&ement ceux qui ont eu le malheur d'y jouer un röle; mais je n en attaché pas moins de prix a inftruire de la vé., rité ceux qui veulent réellement 1 etre; fji) & je choifis même par préférence une pareille époque, ce choix devant prouver que je n'étois nullement inquiet de juftifier des démarches, de la droiture defquelles je fuis auffi parfaitement convaincu , que de Ia pureté des intentions qui les ont dirigées, & qui ont toujours fervi de bafe a ma conduite & a mes aólions.

Au refte'je ne prétends donner au récit que je communiqué ici a mes concitoyens, d'autre force que celle de la candeur & de la yérité. Je n'attaque perfonne; ü je réponds aux inculpations dont on s'eft plu a me charger après coup , je ne me fers pour

foi - difant lettres de Linguet d Jofeph 11.; celle de Jaubert au Comte Trauttmansdorf; I'infame produclion, des tmfques arrachés &c.; & jamais cependant on n'y ê ajouté une foi plus aveugle!

CO Ce n'eft qu'a ceux-ci que ce petït ouvrage eft êclliné', car je renonce a perfuader de la vérité les jperfonn.e? qui ne veulent pas l'étre, & ne doute'pas fté ïoü£ <;<? qu'on voit arriver aux Pays-fias encore»

Sluiten