Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

zo4 No we au Voyage

Tsuiouft. dance eft peu de chofe; le Batiment de l'É- I vêché eft mieux : les Jardins de celui-ci ont ö de 1'étendue , & la terrafle fait jouir d'une Éi vtre qui ne s'arrête, qu'aux montagnes des is Pyrénées & des Sévennes, qui bornent ce vafte horizon.

L'intérieur de la Ville eft peu agréable ; ; ju il y règne eependant du mouvement & tous itip: les dehors de 1'aifance que procure un com- Ir; merce aétif & foutenu. Outre les Grains qui li abondent dans la province; la bonne qualité, jt & le bas prix des Comeftibles de première A néceffité, retiennent dans fon fein un aflez grand nombre de Manufacftures de diverfes éi petites Étoffes de foie, de coton, &de me- <t nues Merceries. \{

TOULOÜSE, ancienne & grande Ville i fituée fur la Garonne., qui commence d'y être Ij navigable & vde porter bateaux; le Canal ! Royal y décharge fes eaux : On y trouve quelques belles Rues, décorées de batimens de bon goüt. L'Hutel-de-ville récemment i conftruit, intérefle au premier coup d'ceil : : L'ordonnance eft ïonique , fupportée par un foubaflement d'un aflez bel effet. L'avautcorps du milieu eft bien ; mais lesparties cir- j culaires qui terminent les ailes,fontde mauvais goüt, &pauvrement couronnées (*). La Cour intérieure eft petite, fombre& pau-

(*) L'on a peint (& mal peint) en faeon d« -marbre, les Colonnes du milieu , & les Püaftres des Tours arondiës dsscoins :'cette imitation fent 1'enlumiuure; elle eft de la dernière pedteiTe.

Sluiten