Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

co

/ Et la DUe. Baron, qui eft en fi grande faveur, perfonne ne lui fuccede, comment fe paffer de première adrice pourtant, il en fallait parbleu une bien ferme, bien füre d'elleau contraire pour' que la ü> e. Baron foit auffi oobli& au P

mois, mais.

Credat Judaus appeUa.

Jous les talents du théatre font-lis donc réunis dans Mr. fHerboi, & MUe Baron dira lé Sr. De Menllan} Non certainement. Mais il fera je crois difficile d'en mettre d'autres auffi bien avec le public: le public trouve un prix fmgulier k ce qu'il a adopté, il y depofe fes jouïffances. II viendrait des ralents fupérieurs k ceux que 1'on aime, qoe peut-être iis ne feraient pas tout d'un coup le mêane plaifir.

Je connais la Comédie,jeIa connais fi bien que 3'ai vü dans le Sr. d'Herboit, malgré le grand plaifir qu'iHaït, des défaurs réels, & confidérables • certains geftes trop repetés par exemple ; une' confonation de certaines finales desagréables k I'oreille, des attitudes fouvent trop negligées dans la tragedie: une monotonie fenfible lorsqü'il n'eft pas encor animé, ce qui lui nuirait d'abord devant un fpe&ateur qui le vèrrait pour la première fois. Mais eet aefteur poffède au fuprême degréla verité du caradtère qu'il repréfente, il porte une inÉelhgence précieufe & profonde dans les détails, il

fait

Sluiten