Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Cs*)

idéés de TiHuftre Montesqiea aux événement

de nos jours. Ainfi, mes idéés quand mêmö dies feroient jultes, auroienc peu de mérite, parcequ'clles ne m'appartiennent pas.

„ Si vöus ótez les puiffunces intermédiai„ fes (dit Monfieur de Móiitestjuieu) vous auréz bientöt un gouvernement populaire, „ oü un gouvernement defpotiqtie." Eh, bien dira-t-on: „la France femble être deftinée „ a un gouvernement populaire." Mais en fut il jamais un oü fe trouverent plus de vingt millions d'jtmes? d'ailleurs fa polition & fon étendue fi favorables a une Monarchie, le feront-elles autant pour une République"? Mais, pourront dire d'autres: rafièmbiée nationale a décreté que le gouvernement en France eft monarchique; on ne veut pas un état populaire , mais üii état oü les trois pouvoirs fè balaflcent. jè repöns: qu'en ötant les puiffances intermédiaires on a détruit la Monarchie, & fi 1'on veut un gouvernement oü les trois pouvoirs fe balancenr, pourquoi va-t-on plui loin en France qu'ên Angleterre? La puifian» ce exécutive au lieu d'être moins puifiante, ae devröit-elle pas letre davantage a- méfure

qu'un

Sluiten