Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

L'ESSAl ANALYTIQUE. &c. 23

te raifon faire mouvoir dC,eC; & H&fif gtion demeurera IW, & reit fi la rofe fut tout d'un coup appiocnce - « qu'on ne chicane pas en difant que torrpurs fa rofe en s'approchant ^^f^Z foible avant de donner la forte, cai u ia temps pour 1'opération remarquable de lobjec» commePj'ai montré par 1'exemple de la bale ti-

^ deerne - g M§S

ti^rftó fis renvoi, ^ -utje ne coneois pas ropg^on^ue Ig «X » m / f mouvement pour la le-

TT y ou oF,PF, ou bien of

rofe. oeület. DF EF pF de loeület slelles mettent en mouveme:nt DF, EF ce TïRFF réa^iront fur ACBC de la ïoie, ce qui E^eWSn plus forte; ma*<m«P*co*

ne mStent-elles pas plutöt enmougment mC nC (fuppofé que les corpufcu es les plus. fins de la rofe ne font pas fait cteji) ?

Le même argument a heu fi ellcs mettent en mouvement toutes les fibres.

B 4

Sluiten