is toegevoegd aan uw favorieten.

Simplifications utiles, ou Recherches psychologiques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

436 sur ARISTEE

Pag. in. L'intelligence infinie &c.pas deftituée de ce principe (amour p. 109.)!

Pag. 112. Inertie force avec laquelle une chofe eft ce qu'elle eft!

Pag. 113. Parties de l'univers mifes dans un état forcé (par Dieu)!

Pag. 117. Quantité inerte" qu'eft-ce ?

Pag. 118. Quantité de la force d'être!

Pag. 119. „ Mouvement" eft-ce un être, ou une abftraclion ?

Pag. 150. Richeffe ou pauvreté de 1'effence ou des facultés de 1'individu !

Pag. 151. Le vers fouffre moins nepofledant pas la quantité & la finelfe de nos facultés (il s'agit de fentiment de douleur & de peur dont les aniraaux ne font pas exempts) mais d'autre coté il doit fouffrir plus, n'ayant pas le moral pour combattre ou vaincre.

Pag. 160. Legerme „ du bien" dans notre nature.

Pag. 166. II n'y a point de mal, & comment y a t-il donc du bien V mal eft idée abftraite de l'homme qui fe trouve mal, comme bien eft idée abftraite de l'homme qui fe trouve bien; le goüt de 1'abfynthe eft mal, celui du miel bien: il faut dans 1'un & 1'autre cas quelque chofe hors de l'homme v. pag-. 164.

Pag. 171. Efpace attribut de Dieu.

Pag. 184. „ Homogénéité avec Dieu" Dieu aime (p. 109, 111.) donc tous les hommes, Phalaris comme Ariftide, car il n'y a pas de mal; mais les êtres libres différent en degré; de quelle liberté s'agit-il ? eft-elle reffort tendu par des liens qui le retiennent dans cet état forcé p. 113, ou non tendu & fans acïion ? v. pag. 79. non: