is toegevoegd aan uw favorieten.

Gedichten.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2IP Jg*

La raifon, j'en conviens, te ferait nücux connairre

Ton bonhcur; raais ausfi, Que ce même bonheur te cauferait peut Ctre,

Mille & mille foucis. Pour moi, fi 1'on croiait vos dogmes, o Pytagorc,

Vos bifarrcs lecons: Que 1'amc, quitant 1'un, fe bornerak encore

A des autres prifons; Que, après avöir remis fes depouilles humaines,

Elle doive occuper, Les corps des animaux, pour y fubir les peïnes,

Qu'on avait merité; Je parie, que plufieurs aimcraient 1'avantage

Que, devants dc'loger, Ce ne fut "en effet, qu'abandonnant leurs cages

Pour le corps de don né.

"Vere i~57.

AAN