is toegevoegd aan uw favorieten.

Sermons sur divers textes de l'Ecriture Sainte.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'202 VIII. S a r m o n, Sur St.Luc X. vs. 2 f,

dl" être regardés des hommes; ils airnent les premier es pluces dans les feftins, &f les premiers fi/ges dans les Synagogues, c? les falutations dans les marchês , & cfêtre appelles, notre Do&eur l notre Do&eur ! f7z)Ce même caraétère fe manifefte encore par 1'objet de leur favoir & de leur prétendue fageffe. S'ils euffent aimé Ia vraie fageffe, ils auroient pu la trouver fans peine & fans efforts dans la Révélation dont ils étoient les dépofitaires; la loi de Moïfe leur offroit la régie de tous leurs devoirs, appuyée de tous les motifs néceffaires pour les fake pratiquer autant que 1'imperfecfa'on de cette oeconomie le permettoit. Mais alors ils n'euffent été que Difciples , & ils vouloient ê;re Maitres, ils n'euffent été qu'inftruits & ils vouloient inffruire les .autres. Auffi dcdaignant de fe borner aux vérités révélées qui étoient pour eux & leurs enfans, pour les faire, ils voulurent pénétrer les cho/es cdchées, qui font pour VEternel, (7>) & donnereut dans les rêveries des philofophes Payens fur k Métempfycofe & le Deftin. Ne pouvant ajouter un feul point a la Loi Ecrite fans encourir fanathéme , ils la corrompirent par de fauffês glofes; ils s'attachérent aux traditions, qu'ils cntreprirent- de lui égaler en leur attri-

bu.uit

(a) Matth. XXIII: vs. 5-8. O) Deut: XXIX. vs. 39.