Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C37)

pöuvais t'ifTérer davantage de faire !a Comraiinication men,, tionnée, & que Je dois a Mon Honneur, a Ma Réputa. ,, cion, d'indiquer &de démontrer, par des Preuvesincon„ teftables, couiment J'ai agi durant cette Guerre & qu'il „ ne Me doit pas êtrerepröché qu'eile n'ait pas produit plus „ de fruit.

„ Néanmoins, Je ne pourrai, quant a pré ."ent, déveiop„ per ce qui rgfle encore a faire durant le cours de cette

Campagnemais'je fuis prêt, dès qu*e!le aura été termi„ née, d'expoferégalement les ordres que j'avais donnés acct „ égard. II Me fsudra quelque tems pour mertre en ordre „ & faire copicr les Pieces que je veux produire pour Ma

jufiification; & Je requiers Vos Hac-tus Puissa£>.C£s de „ vonloir bien, cbacun en particulier, donner ouverture „ aux Seigneurs Etats, leurs Principaux, de Ma préfente „ intention; me flittant qu'ils voudront bien l'hor.orer de

leur Approbation."

t Avec tout; le refpccT: du h 1'Illuüre Prince dont ce difcours eft émané; qu'il nous foit permis d'avancer qu'il n'eft ras a préfumer que 1'intention des Etats de Frife, de Zeelande & des villes de Lcide, de Dort, & de Tergow ait été d'arracher a l'Adminiflrateur en Chef des opérations militaires, la connaiiTancc des "ordres qui, par leur communication, feraient expofés a être éventés par 1'Ennemi; auffi ne demar.dentils ia dccouverte qu'a la fin des campagnes, c'eft-adire loriqu'on pourra juger, lans pén], s'ils ont été exécutés ou non. D'aiüeurs il eft contre la nature de fuppofcr qu'un Adminiflrateur fuprêmc dont ia gloire. et ia profperité font effendcllement enchainées aüx intéréts de la patrie, veuiile de gafté. de cceur les facrifier a 1'Enncmi: on ne doit donc pas.douter qu'il n'ait donné' les ordres lespius propres a lui portcr des, coups fénnbles On eft d'autant moins autorité a former des-foupcons injurieux a fon honneur, que les opérations.ayant été concertées avec un allié contrel'tnnemi comrnun, il nepourraitnégligérfa partie dont il s'eü chargé fans s'expofer a des reprochesqui eclatcraient. Kefte a favoir fi les ordrès qu'il adonEés, ont tté fidtlemtnt exécutés. C'eft donc aux C 3 offi-

Sluiten