Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 37 )

X_Jn Plaifant (que le Commentateur connoït fort bien) a imagine' de faire des Bouts-Rimés fur la piece de vers cl-deffus. II fupplie S. A. S. Monfeigneur le Prince d'Orange de vouloir bien ne pas être offenfé de 1'idée qui lui eft venue de mettre un Pendant au Tableau Poë'tique du Sieur Hadoux. Ceft le meilleur Commentaire qu'on en puiffe faire.

A Son Altesse Sérénissime.

Soyez indulgent, Monfeigneur, Envers ce piroyable ouvrage, Je conviens qu'il fait mal au cceur, Qu'il eft indigne de fuffrage; Mais Phcbus ignoroit qu'en fes charmans Elats Un Sieur Hadoux exiftat main:enant; Mufes jamais de leurs divins appas N'ont honoré fes fots amufements. Ainfi daignez pardonner, Monfeigneur, Vous, & votre Angufte familie, A 1'ignorance de 1'Auteur Qui jamais, j'en réponds, ne fera plus babile.

g # # # *

N. Deput's Pimprefiion, M. Hadoux a cbangé de place quelques piêces, en mettant la fin au commencement &c Mais nous crayons devoir fuivre Pordre primitif.

C 3 T E X-

Sluiten