is toegevoegd aan uw favorieten.

Discours sur l'égalité des hommes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DE L'ÉGALITÉ DES HOMMES &c. 233

honteux trafic, nous n'aurions pas befoin de perdre les avancages que nous retirons de nos colonies en Amérique , mais , qu'indépendammenc de la traite des negres, on pourroit trés bien faire de tels arrangemens, qu'elles fuslenc non feulement confervées, mais même améliorées: Si,par exemple (car ce n'est pas ici le lieu d'indiquer et de jdiscuter tous ces moyens et ces arrangemens posfibles;) fi peu d peu et avec une prudence bien réfléchie la liberté étoit rendue aux esclaves et a leurs enfans, qui fe trouvent aétuellement dans nos posfesfions et qu'ils ne fusfent employés au fervice des planteurs, que comme des ouvriers a la journée: Si d la fin on les égaloit en tout ec leur accordoit les mêmes droits , qu'a toutes les autres perfonnes libres; fi 1'on tachoit de favorifer la population des colonies par tous les autres moyens honnêtes; que par la douceur et 1'équité du gouvernement on cheicMc a y attirer des étrangers et que les planteurs mêmes, au lieu de vivre dans toute forte d'excès et dans la disfipation, fisfenc ce qui esc en leur pouvoir , pour épargner par 1'économie , 1'aéu'vité ec une bonne direétion, ce qu'au moyen d'un certain nombre d'hommes, employés comme esclaves, ils étoient accoucumés k moins débourfer pour leurs dépenfes journa-

Jieres.

Je dis cependant et a desfein: peu d peu tt fc P 5 let