Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 9 )

gent, Vivres, ou autre maniere quelconque: Et fi quelqu'un du Peuple de la Republique d'Angletterre ou de ceux qui font fous fes Seigneuries vient a faire ou entreprendre quelque cofe contre cette convention , toutes & une chacune des Perfonnes, qui feront cela feront, delpomllees & privées en pareille maniere pour toute leur vie de tous ces Chateaux, Villes, Villages, Pofleffions &. autres heuxquiceux ou quelqu'un d'iceux auront alors ou. pretendront d'avoir par quelque droicl ou tiltre que ce foit. ^

X I I.

Item , que la Republique d'Angletterre & le Peuple Anglois& tous les Habitans de cetie Republique comme aum les fufdites Provinces Unies, & leur Peuple & Habitans de quelque rang & condition qu'ils foient, feront obliges a ie traiter les uns les autres avechumanité, & amitié en toutes chofes , de forte qu'ils puiflant allerlibrement & feurement foit parcau, foit par Terre dans les Lontrées, Villes, Bourgs , ceints ou on ceinds de murailles, fortifiés ou non Fortifiés, foit de 1'une foit de lautre, comme auffi dans les Ports & tout le Pays & Lieux , depandant de 1'une & de 1'autre dans 1'Europe, & y palTer & fe journer autant de tems qu'il leur plaira oc y achepter fans aucun empefchement de Vivres pour leur ufage, autant qu'ils en auront befoing, comme auiïi de negocier & faire emplete de toutes les fortes de Marcnandifes, que bon leur femblera & de les amener & tranfporter a leur plaifir, pourveu qu'ils payent les Droits & Impofts, qUi font ordonnés , comme aulfi toutes les loix & flatus foit de 1'une foit de 1'autre Republique. demeurant pareillement en leur entier, en forte neantmoins que le Peuple & Habitans de 1'autre exercans leur Commerce , dans leur Terres ou Pays de 1'une ou de

B 1'autre,

Sluiten