Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( >9 )

«ux nations tenans leurs Stations en son Pay* de Flandres qui pourroient aucunement redondcr au desavantage ou prejudice de son Pays ou des Habitans de Brabant.

x l v I ï. Item que Sadite Majesté fera et laissera librement et paisiblement jouïr les Habitans et Sujets de sondit Pays de Brabant de leurs biens qu'ils ont ou acquerront ci-après en quelqu'un de ses autres Pays ou Jurisdictions, et des fruits d'iceux, non-obstant queïconques Ordonnances, ou défenses qui se pourroient faire au-contraire; et semblablement que les Marchands, et Habitans de tous ses Pays et Seigneuries, Estats et Jurisdictions pourront frequenter, converser, et trafiquer entre eux avec leurs biens et marchandises, et les exposer au Marché et en vente oü il leur plaira le plus, sur leur Droit legitime de Thonlieu et fraix.

x l y i i i-

Item que Sadite Majesté fera tenir et demcurer unis inseparablement a son Pays de Brabant, et entre les mains du même son Pays, les Pays, Chateaux et Villes dé Heusden, et de Mons Ste. Gertrude avec toutes leurs appartenances si avant qu'elle le peut faire en droit et raison, ou du moins les tiendra ou fera tenir a sondit Pays de Brabant tant et si long-tems que 1'argent

Sluiten