Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

238 AMUSE MENS

Satan le voyant en danger,

Lui tend la griffe, le coniöle,

Quitte dit - ïl la Mètropole,

Camaradë, va voeger,

Pour te fouftrairea la juftice,

Tu pourrois me fijivre en cnfer,

Mais va t-en plutót outrc-Mcr,

Tu pourras m'y rendre fervice,

Va montrer a Paris, le plus hideux mortel,

Qui jamais fortit d'Angleterre,

Etabli toi dans un Hotel ,

Joue gros jeu, fais bonné chère,

Prends des Hommes chez le Banquicr,

Trompe tailleur & jouailler,

En un mot, fais Ie Diable a quatre,

Mais ne bleffe pas I'officier,

Qui t'appeilera pour cOmbattre,

LailTe toi bleffer galamment,

Tout poltron doit ufer de rufe,

Quand tu feras cité devant le Parlement,

Pour répondre des faits dont H. . . t'accufe,

Tu refuferas prudcmment,

Ce duel fera ton excufe,

Quand tu n'auras plus de crédit,

Affamé, bicffé-, fans reffóurce,

Vole un cheval grand, ou petit,

Saute deffus & prends la courfe,

Galope jufques a Sedan, i I

Puis traverfant toute la France.

Ca-

Sluiten