Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 282 )

la phylïonomie. La fouffrance affecté principalement la partie fupérieure , & la fenfation voluptueufe de 1'amour davantage la partie inférieure du vifage; parconféquent, li le premier fentiment n'eft qu'une nuance, les angles intérieurs des fourcils s'élèveront d'une manière prefque infenfible , & jetteront fur le front une très-légère ombre, qui femblera plutót être produite par un pli que par une ride; on verra, au contraire , errer imperceptiblement autour de la bouche le douxfourire de 1'amour; tandis que la prunelle languiffante & tournée vers 1'objet, aura une expreffion équivoque & tenant des deux fentimens. Au contraire, fi le plaifir n'eft qu'une nuance de la fouffrance qui domine, l'expreffion principale fe trouvera fur le front, 8c' le fourire errant fur les lèvres & fur les joues fera plus foible. Dans ce dernier mélange on remarque auffi plus de tenfion dans les mufcles du refte du corps , «fedans le premier plus de relachement & de molleffe.

Pour vous donner un exemple plus frappant du réfultat combiné des nuances de l'expreffion de plufieurs fentimens . je deus vous rappeller les paroles

Sluiten